Skip to Content
30 000 profils STIM nécessaires pour garder une longueur d’avance à l'ère du numérique

30 000 profils STIM nécessaires pour garder une longueur d’avance à l'ère du numérique

À l'approche des élections de mai 2019, AmCham Belgium se penche sur les plus importants sujets concernant la compétitivité de la Belgique et ceux qui préoccupent le plus le monde des affaires international, tels que décrits dans ses « 2019 Priorities for a Prosperous Belgium » (priorités 2019 pour une Belgique prospère). Aujourd'hui, nous nous penchons sur la pénurie de personnel qualifié dans le domaine du numérique.

Par Ineke Rampart, Corporate Affairs Director Telenet

La numérisation croissante et ses conséquences en termes de guerre des talents constituent aujourd'hui l'une des tendances socio-économiques clés. Bien que la Belgique dispose d'une main-d'œuvre globalement qualifiée, elle n'occupe que la 23e place dans le classement européen en ce qui concerne les diplômés STIM. Comme beaucoup d'autres entreprises, Telenet éprouve de plus en plus de difficultés à trouver des experts techniques, comme des spécialistes de la science des données et de la sécurité de l'information. En moyenne, il nous faut jusqu'à sept mois pour pourvoir avec succès les postes vacants pour les profils techniques. Comment remédier à ce manque de personnel qualifié dans le domaine du numérique ?

Investir dans la main-d'œuvre d'aujourd'hui

Des études ont montré que le faible nombre de diplômés des filières techniques et scientifiques de l'enseignement entraînera une pénurie d’effectifs dans les TIC, avec 30 000 postes vacants d'ici 2020.

Pour se démarquer à l'ère du numérique, des entreprises comme Telenet doivent intensifier et repenser leur approche de la gestion des talents. Cet objectif peut être atteint grâce à des programmes de développement des talents qui encouragent les employés à renforcer leurs compétences numériques, à stimuler leur esprit d'innovation et à adopter une attitude de travail plus agile et entrepreneuriale. Grâce à notre Young Graduate Program, un programme de perfectionnement de deux ans pour les étudiants en master récemment diplômés, nous donnons à de nouveaux talents l'occasion d’acquérir une première expérience de travail – une mission qui va bien au-delà des programmes de stages traditionnels.

Mais nous devons aussi favoriser le développement de talents inexploités. Le chômage est un problème clé qui touche un grand nombre de jeunes dans toutes les régions de Belgique. Rien qu'à Bruxelles, plus de 22 % de la population jeune est actuellement sans emploi (Actiris, mars 2019). C’est pourquoi Telenet collabore avec YouthStart, une organisation internationale active dans toutes les régions belges qui libère le potentiel des jeunes chômeurs en renforçant leurs compétences entrepreneuriales. Nous sommes également l'un des partenaires fondateurs de BeCode, un programme gratuit via lequel les jeunes et les jeunes adultes peuvent développer leurs compétences numériques grâce à une formation professionnelle de 7 mois en développement web.

Ces initiatives portent leurs fruits : 80 % des diplômés de BeCode trouvent un emploi ou s'inscrivent à une formation complémentaire à la fin du programme. Chez Telenet, nous créons des opportunités de stages et d'emplois pour les diplômés de YouthStart et de BeCode, et au cours des dernières années, nous avons ainsi recruté trois anciens étudiants de ces programmes.

Stimuler les générations futures

Les entreprises doivent également prendre les devants et anticiper. Pour former les employés de demain, nous devons stimuler l'enseignement des STIM et le développement des compétences du 21e siècle, tant à l'école que dans le cadre de programmes parascolaires. Dans ce contexte, Telenet collabore structurellement avec CoderDojo Belgium, une organisation à but non lucratif qui enseigne – gratuitement – à des groupes de garçons et filles âgés de 7 à 18 ans à coder, à créer des sites web et à développer des applications et des jeux. Aujourd'hui, CoderDojo Belgium est actif dans plus de 100 'dojos' en Belgique. Outre CoderDojo Belgium, Telenet soutient d'autres belles initiatives à plus value qui préparent les enfants et les jeunes au 21e siècle numérique, comme WeGOSTEM, Deelbaar Mechelen et Crampon Crayon.

Pour accroître l'impact de ces projets, les institutions gouvernementales et les entreprises doivent unir leurs forces et co-investir de manière structurelle dans le développement de ces initiatives. En ancrant plus fermement ces initiatives éducatives dans le domaine socio-économique et en leur apportant un soutien accru, celles-ci ont de meilleures chances de réussir et, à terme, d'aider la Belgique à former des employés pérennes et capables de travailler avec les STIM.

Pour garder une longueur d’avance à l'ère numérique, il faut adopter une approche multidimensionnelle afin de développer le talent de la main-d'œuvre actuelle et de stimuler les générations futures. Le renforcement des connaissances STIM et des compétences du 21e siècle chez toutes les générations conduira, à terme, à la croissance et à l'innovation, capables d’accélérer la transformation numérique de l'économie belge.    

Ineke Rampart est Corporate Affairs Director chez Telenet. L'entreprise de télécommunications et de médias se concentre activement sur les activités visant à améliorer les compétences des enfants et des jeunes dans le domaine des STIM en Belgique. Prenez contact avec elle pour en savoir plus sur les efforts de Telenet à cet égard.

ineke.rampart@telenetgroup.be

A propos de Telenet Talks

Telenet Talks
Sur « Telenet Talks », vous trouverez de plus amples explications relatives aux positions de Telenet : nous expliquons pourquoi nous faisons ce que nous faisons. Vous y découvrirez nos opinions et réflexions sur le monde qui nous entoure et le rôle qu’y joue Telenet.